Le DIY, Une leçon de bien-être à portée de main

Peu importe la raison, nous finissons presque toujours par être stressé.e, n'est ce pas ? Or, le DIY est un remède anti-stress très efficace ! Ne cherchez plus, c’est LA solution miracle pour décompresser, se détendre et lutter contre le stress au quotidien. Le DIY est parfait pour se concentrer, lâcher prise, prendre du temps pour soi, s’occuper les mains et se vider la tête.

Le Do It Yourself ou « faire soi même » est un incontournable de notre quotidien aujourd’hui. Bricolage, décoration, couture, tricot, fabrication de produits ménagers ou cosmétiques naturels, il y en a pour tous les goûts et ce n’est pas prêt de s’arrêter. Et avec le boom des réseaux sociaux, des blogs ou encore de banques d’idées comme Pinterest, pour ne citer que la plus célèbre, impossible d’y échapper ! Si « le faire soi-même » remporte un tel succès , ce n’est pas simplement un effet de mode dû au contexte économique, il offre à celui qui s’y adonne un terrain d’expression et de réalisation qui lui apporte de véritables raisons de se sentir bien et d’avoir la patate !


Pratiquer le DIY, c’est la confiance en soi assurée ! Qu’est ce qui est plus valorisant  que de développer sa créativité et son talent pour fabriquer un objet ou le transformer ? Retrouver l’usage de ses mains permet de reconquérir un sentiment indispensable au développement personnel : le fait d’être capable. Et directement et en toute logique, les niveaux d’angoisse et d’anxiété diminuent, tandis que celui de l’estime de soi monte en flèche comme une reconnaissance à ses propres yeux que l’on a peut être pas dans d’autres domaines de sa vie. De plus, cet objet créé ou transformé est unique, personne d’autre ne le possède puisqu’il a été fait avec la ferveur, la passion et la personnalité qui animent chacun d’entre nous. Dans une société où justement la volonté est d’uniformiser et dépersonnaliser, le DIY, devient presque un acte de résistance, une tentative de sauvegarde de sa singularité et de son originalité.


Le DIY, c’est aussi offrir une seconde vie à des objets, des meubles. Ce principe de recycler, de récupérer est une forme d’engagement dans une démarche “écologique” loin d’une idéologie à part entière, on se sent d’une certaine manière investi.epour la planète en recyclant pour notre intérieur aussi. Derrière le DIY, il y a le désir plus ou moins explicite de vivre autrement et de revenir à des valeurs simples, loin du gaspillage collectif, un moyen d’apaiser sa conscience.



Le DIY, c’est aussi l'échappatoire créatif pour déconnecter et se recentrer. Dans une société ultra rapide, presque dématérialisée et en soif de surinformation, on a souvent la sensation de courir après le temps et de saturer. Le DIY devient un vrai moyen de relâcher la pression et de se concentrer sur une seule chose à la fois, de revenir dans le vrai, dans le réel, dans l’instant, dans l’authentique. Savoir focaliser son attention sur une activité et une création manuelle, c’est apprendre à se déconnecter de pensées parfois  « parasites » et énergivores. Le Slowlife, ou l’art de prendre le temps, est tout un art de vivre, celui de profiter de chaque instant. Pour faire soi-même il faut s’autoriser des moments de rêveries, se laisser imaginer le futur objet, respecter les étapes de fabrication, s’octroyer cette pause dans un rythme de vie effréné. Le DIY permet de suspendre le temps, de s’ouvrir à l’imaginaire en s’offrant un rendez vous avec soi, son vrai soi. Mais pas que… Au-delà d’une reconnexion avec soi-même, il permet plus que jamais de se reconnecter avec les autres. La folie du DIY dévoile une autre réalité que l’image que nous avons de cette société maussade et individualiste : cette pratique initie un véritable flux social et une participation citoyenne, crée une effervescence et de la joie collective. Cette émulsion via les blogs, les tutoriels et autres vidéos, témoigne d’un besoin de transmission entre être humain, de son envie profonde de faire partager son savoir et ce qu’il sait faire de mieux, et ça, ça rend plutôt heureux !


Ce qui est sûr, c’est que le fait de se concentrer sur une seule chose à la fois (comme une sorte de méditation), et de réaliser quelque chose de ses dix doigts augmente son estime de soi et fait profiter de l'instant présent. Le DIY apporte un sentiment d’authenticité et d’accomplissement qu’on ne trouve nulle part ailleurs, et ça, c’est bon pour le moral !

Catégories
Dossiers
Derniers articles