La couleur en déco

Un choix judicieux des couleurs (claires ou foncées, brillantes ou mates, chaudes ou froides) va créer une ambiance, une atmosphère propre à chaque pièce de la maison.

Cependant en matière de décoration, la règle d’or est de rester simple : limiter la gamme de couleurs est la clé de la réussite.

LA THEORIE DES COULEURS, LA BASE POUR MIEUX COMPRENDRE

Le cercle chromatique (petit rappel de l'école primaire)

Toutes les couleurs se composent de rouge, bleu et jaune qui sont les 3 couleurs primaires. Elles ne résultent d’aucun mélange avec d’autres couleurs.

Le violet, le vert et l’orange sont les 3 couleurs secondaires obtenues en mélangeant en quantité égale 2 couleurs primaires.

Les couleurs tertiaires sont les 6 couleurs obtenues en mélangeant en quantité égale une couleur primaire et une couleur secondaire voisine.

Les couleurs complémentaires sont 2 couleurs opposées sur le cercle chromatique.


Une couleur se définit par 3 caractéristiques

La température : les couleurs chaudes (à droite sur le cercle : les rouges, oranges et jaunes) qui donnent  une impression de rapprochement et les couleurs froides (à gauche sur le cercle : les bleus et les verts) qui donnent une impression d’éloignement.

L’intensité lumineuse de la couleur permet de déterminer si elle est claire ou foncée.  Lorsqu’on y ajoute du blanc ou du noir, l’intensité s’atténue. Les couleurs claires éloignent et les couleurs foncées rapprochent.




Les astuces pour harmoniser les couleurs !

La couleur ne prend de valeur que lorsqu’elle est associée à d’autres couleurs ou à une absence de couleur comme le blanc ou le noir. les comparer sur un nuancier peut être édifiant !

Les couleurs proches sur le cercle chromatique se marient harmonieusement. Les tons monochromes, tons sur tons, les camaïeux ont un effet rassurant, calmant, relaxant.

Celles qui sont opposées produisent un grand contraste qui a pour effet de réveiller un décor.

Les harmonies à trois tons reposent sur l’équilibre de 3 couleurs et leur proportion : une couleur dominante : 80% de la surface de la pièce (les murs en général), la deuxième couleur : 15% de la surface ( les portes, les fenêtres, les meubles), la troisième couleur représente les 5% restant (les accessoires).

Pour créer un décor équilibré et harmonieux, sans prendre de risques, choisissez une couleur et repérez sa complémentaire, éliminez le tiers des couleurs de part et d’autre de cette dernière et faites votre choix parmi les teintes restantes.

Exemple : « je choisis un violet, sa couleur complémentaire étant le jaune, je supprime les verts et les   ocres jaunes qui l’entourent. Je vais pouvoir associer le violet avec des rouges, des orangés ou des   bleus»

Dans ces deux derniers cas, l’introduction d’une couleur dite neutre (les blancs, les gris ou les marrons) permet de lier l’ensemble de la décoration.




LE CHOIX DES COULEURS

Selon la lumière

Une exposition au nord donne une lumière froide, la pièce ne voit jamais le soleil : des teintes chaudes et lumineuses (jaune, orange, ocre, rouge…) pallieront cet effet de tristesse. On privilégiera également ces couleurs à l’est, qui bénéficie d’un ensoleillement matinal que l’on prolongera  alors que le soleil tourne.

Au sud, au contraire, on évite d’opter pour des couleurs trop vives, surtout si elles sont chaudes, l’idéal étant le choix de couleurs plus froides (vert, bleu, blanc). Ce choix de couleurs est décisif également pour les pièces situées à l’ouest, ou il peut faire très chaud en milieu d’après midi.



Selon la destination de la pièce

La destination de la pièce conditionnera des teintes calmes et douces (blanc, gris, taupe, ocre jaune, vert d’eau, bleu ciel…), tandis que dans une zone d’activité, on préfèrera des couleurs plus dynamiques et fortes (jaune, vert, rouge, rose…).





Selon le volume
Les couleurs modifient fondamentalement la perception visuelle d’une pièce et permettent de corriger les volumes. Elles sont ainsi capables d’atténuer quelques défauts de proportion, de modifier la sensation d’espace et d’offrir à certaines pièces l’intimité qu’il leur manque tout simplement en créant des effets d’optique.

Ainsi les teintes claires agrandissent l’espace, tandis que les couleurs foncées le réduisent. Dans le même ordre d’idées, les couleurs froides (violet, vert, bleu) accrochent moins le regard et ont la capacité à écarter visuellement les murs. Ainsi une mise en couleur claire et froide peut offrir une sensation d’espace à une pièce trop petite. Attention, les ambiances claires apaisent et offrent une sensation de fraîcheur, mais donnent aussi naissance à des lieux peu chaleureux, manquant d’intimité.



Les couleurs foncées et chaudes procurent davantage d’intimité et de confort. Elles resserrent l’espace et  suggèrent un esprit « cosy ». Ces couleurs peuvent aussi être valorisantes pour de petites surfaces auxquelles elles offrent du caractère et de la personnalité. On peut ainsi créer des alcôves dans les conceptions actuelles ouvertes (pour dissocier la cuisine, de la salle à manger et du séjour…).



DANS LA PRATIQUE

Une teinte soutenue sur un seul pan de mur est un premier pas vers la couleur qui intimide un certain nombre de personnes
. La couleur doit être contrastée pour apporter du caractère et une ambiance à la pièce.

Dans tous les cas, avant de peindre il est conseillé de faire des essais : il est surprenant de constater combien les teintes peuvent changer selon les heures du jour et la course du soleil. D’une façon générale, les couleurs se choisissent  de préférence, à la lumière du jour, l’idéal étant de les visualiser sur des échantillons aussi grands que possibles (A4) dans la pièce à laquelle elles sont destinées et en fonction du changement de luminosité au cours de la journée.

Attention aux couleurs à la mode car elles seront les premières à se démoder et donnent un résultat finalement impersonnel. Le choix des couleurs est une affaire d’instinct, de goût personnel. Chacun est spontanément attiré par certaines harmonies. Le résultat n’en sera que plus authentique, sincère et réellement personnalisé.




Et voilà, vous savez tout ou presque sur la couleur ! Lancez-vous !

Catégories
Dossiers
Derniers articles